Se mettre à la sculpture en 3 étapes

Qu’on se le dise : on ne se met pas à la sculpture sans au moins avoir retenu l’essentiel pour s’en sortir sans trop de peine. Au début, j’ai eu du mal à comprendre un traitre mot de ce qui se disait à propos de la sculpture !

C’est en me plongeant vraiment dans le sujet que j’ai compris ce que les termes un peu louche limite barbare pouvaient signifier. Je vais maintenant vous expliquer ce qu’il y a à savoir sur pour apprendre la sculpture en 3 étapes.

Les types de sculpture

Autant commencer par ce que je trouve le plus complexe à retenir : les différents types de sculpture. Le plus important à retenir, c’est qu’il n’y en a pas qu’un. Une fois que vous l’aurez assimilé, vous ne pourrez que mieux vous porter.

Je compte qu’il y a en tous 4 types distinctes : les trucs en relief viennent en premier. Ils comprennent les sculptures en bas relief, en haut relief, ainsi que la ronde bosse. Viennent ensuite es sculptures en plein, qui sont en monoblocs et qui comportent des espaces vides. Puis, il y a les rapports aux sol et socles, et enfin le droit à se préparer et à regarder.

À relief ou plein ?

Vous aurez compris que tout est en fait une affaire de traitement dans la sculpture ! Tout commence par la sculpture en bas relief qui prend généralement la forme d’un médaillon et qui ne mesure pas plus de quelques centimètres en hauteur. Le haut relief en est une extrusion, et la ronde bosse offre un rendu beaucoup plus autonome.

Pour ce qui est de la sculpture en plein, le principe se base surtout sur ce que vous voulez mettre en avant. Pour le monobloc, ce sont les formes bien tracées. Pour les versions vides, c’est le creux créé qui capte l’attention. Enfin, les sculptures en masse sont toutes aussi harmonieuses que résistantes.

Les derniers types de sculpture

Je ne vais pas m’éterniser sur les sculptures au sol ou à socles qui se résument pour tout dire à ces sculptures qui sont réalisées sur des présentoirs. Pour les sculptures qui se basent sur le droit de regard et de se préparer à, on joue surtout avec des éléments qui se rapportent au sol.

Une réflexion au sujet de « Se mettre à la sculpture en 3 étapes »

  1. Tout ça est beaucoup trop compliqué ! Je préfère encore modeler sans me demander ce qui peut se rapporter à quoi. Pas un gros problème pour ma part, mais j’imagine que ça ne doit pas être évident pour ceux qui s’intéresse profondément au sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *