Les spécialités culinaires de la Toscane

Vous vous rappelez la dernière fois je vous ai montré les étapes à suivre pour la préparation d’un voyage. J’ai donc eu l’idée de faire mes valises pour me diriger vers l’Italie. La cuisine italienne est réputée dans le monde entier, et la gastronomie toscane est l’une des raisons qui attirent les touristes dans ce beau pays. Et c’est d’ailleurs pour cela que j’ai décidé de faire mes valises pour un séjour gastronomique du côté de la Toscane.

Chaque province de la Toscane a sa propre tradition en matière de cuisine, la plupart du temps les plats ont des particularités très distinctes. Mais la grande majorité des plats se définissent par une simplicité de préparation et un goût unique qui mérite le détour. Je vous propose donc de faire un petit tour de ces spécialités culinaires toscanes qui ont su retenir mon attention.

L’huile d’olive de la Toscane

               L’huile d’olive est un élément très important dans la gastronomie toscane. En effet, c’est elle qui remplace le beurre dans la plupart des plats et elle constitue aussi le condiment le plus indispensable pour de très grands nombres de plats cuisinés et non cuits. C’est donc tout à fait normal si les zones cultivées de la Toscane accordent une place importante pour les champs d’oliviers. Et comme une grande partie de la récolte des olives se fait à la main, bon nombre d’habitants de la région rurale sont attachés à la production d’huile d’olive.

olive-oil-968657_1280

               Lors de mon séjour à la Toscane, j’ai donc eu l’occasion de me familiariser un peu plus avec l’authenticité de l’huile d’olive extra-vierge toscane. Même si je ne suis pas une très grande cuisinière, j’ai quand même acheté quelques bouteilles d’huile d’olive pour ajouter un peu plus de saveur à mes plats. En plus, le prix est très alléchant, car vous pouvez être sûr d’acheter un produit authentique directement chez le producteur.

Le pain de la Toscane

               Le pain ou pane était depuis longtemps parmi les premiers de la liste des éléments les plus importants de la cuisine toscane. Et ce, surtout pour les personnes qui vivent dans les villages et les campagnes. Malheureusement, le pain toscan n’est pas vraiment apprécié par les visiteurs de la Toscane pour deux grandes raisons : d’abord parce qu’il est peu salé et ensuite parce qu’il durcit trop rapidement. Le pain n’est donc pas très célèbre au petit-déjeuner, sauf s’il est cuit le matin même.

               En Toscane, le pain est donc principalement utilisé comme accompagnement des plats principaux (ou secondi). Mais il peut aussi être dégusté avec du jambon salé ou encore du salumi qui sont consommés comme entrées. Mais le pain toscan est également la base de plusieurs plats populaires d’origine paysanne comme la bruschetta, crotini, ribollita, panzanella.

La Foccacia aux raisins

               Schiacciata ou encore aplati / écrasé en français est un terme faisant référence au pain plat, également appelé focaccia, en Toscane. La shiacciata ou focaccia est donc généralement préparée salée et consommée tôt le matin ou encore au déjeuner. Elle sera dans ce deuxième cas, fourrée comme un sandwich.

               Cependant, pendant la vendammia (ou les vendanges) en septembre, les toscans font de la focaccia aux raisins (shiacciata con l’uva) un dessert qui est à base de pâte à pain et bien sûr de raisins à vin, non salé et légèrement sucré. Il ne s’agit donc pas de raisins de table sans pépins. Ce pain campagnard est un pur délice.

               Je vous conseille de déguster plusieurs recettes ou boulangeries, car elle est variable à l’infini. Et une fois que vous aurez trouvé la recette qui vous plait, ne le quittez plus. Pour ma part, j’ai eu un penchant pour la shiacciata con l’uva avec du raisin à vin très sombre, beaucoup de romarin et beaucoup de noix pilées. Vous pouvez aussi le saupoudre de sucre. Et ce plat n’échappe pas aussi à l’utilisation d’huile d’olive.

Les cèpes (funghi porcini)

               Les cèpes, ou porcini la plupart du temps, même si de nombreux noms locaux existent en raison de la nature polymorphe de l’espèce ainsi que la présence d’autres champignons comestibles en Toscane. Habituellement, les cèpes ne sont présents qu’au printemps et une seconde fois vers la fin de l’automne.

               Et vous ne le savez peut-être pas, mais les funghi porcini ont également une grande valeur nutritive importante. J’ai pu cueillir quelques porcini dans mon enfance, mais lors de mon séjour j’ai préféré acheter frais, car je n’ai pas vraiment eu la chance d’y passer pendant le printemps. Quoi qu’il en soit, vous devez être sûr de la qualité de ce produit, car normalement il doit être délicieux et peut se cuisiner avec plusieurs plats.

Les truffes de Toscane

               Essayez de trouver des truffes d’une bonne espèce et d’une bonne fraîcheur pour ajouter un goût unique à certains de vos plats. En effet, celles de la mauvaise espèce ou celles qui ne sont plus trop fraîches n’ont plus de goût ni même d’arôme. Et ce n’est vraiment pas un bon élément à ajouter à vos plats. En plus, comme les truffes sont très chères, il est important d’acheter chez un commerçant réputé pour ne pas perdre votre argent.

truffles-759756_1280

               Je vous conseille aussi impérativement de les consommer dans un délai de 4 jours après qu’elles aient été déterrées, car après ça je ne vous assure plus une bonne qualité. Si vous avez vraiment envie de gouter des plats traditionnels avec des truffes, il est indispensable d’aller dans les foires aux truffes organisées en Toscane pendant les saisons des truffes.

Le safran de Toscane

               Lors de mon voyage en Toscane, je ne m’attendais vraiment pas à faire la découverte de plusieurs cultures de safran. Or, cet élément était considéré depuis plusieurs siècles comme étant l’or rouge de San Gimignano et d’autres régions. Depuis tout ce temps, cette culture rivalise même avec celle de la soie.

               Le safran est actuellement cultivé en Toscane en petite quantité, mais garde sa qualité d’antan. Une grande partie de la production de safran est même utilisée pour la fabrication de biscotti ainsi que de pâtes à l’arôme de safran. Vous avez le choix entre acheter le safran directement chez les cultivateurs ou dans les magasins si vous préférez le safran en filaments ou en poudre. Certes, le prix n’est pas très différent des prix d’ailleurs, mais contrairement aux safrans de Toscane, ces derniers sont généralement frelatés.

Le Bisctecca alla fiorentina

               Lorsqu’on parle de voyager en Toscane, on ne doit pas faire impasse sur le bifteck toscan ou encore bifteck florentin. En effet, c’est l’une des petites perles de la cuisine toscane, à condition qu’il soit bien préparé.

               Selon la tradition, le steak doit provenir d’un bœuf Chianina de 2 ans. Mais comme la demande dépasse de loin l’offre, le bœuf espagnol est devenu la base de cette recette. Le morceau de viande que l’on utilise et soit de l’entrecôte soit du steak. Il est alors rapidement grillé sur du charbon de bois pour avoir un extérieur bien cuit, mais un intérieur bleu.

rib-1383427_1280

               Pour donner encore plus de gout au steak, certains restaurants y ajoutent de l’huile d’olive, du poivre et même un peu de jus de citron. La bistecca sera ensuite préparée et coupée de l’os en bandes et servie ensuite sur un plateau. Dans les restaurants, vous pouvez choisir la taille du steak selon le nombre de personnes à table. Selon la tradition, l’accompagnement pour ce genre de plat sera un saladier de haricots blancs toscans.

La porchetta

               La porchetta est préparée sous plusieurs formes, mais la plus commune est des tranches de porcelet entier que l’on va rôtir sur un feu de bois. Le foie doit être laissé à l’intérieur de l’animal. Quant à ses cavités, elles seront remplies avec un mélange de romarin, gousse d’ail et sel. Vous saurez que l’animal est bien préparé quand il présente une couche extérieure de viande craquant sous la dent.

               J’ai pu avoir ma porchetta dans des marchés hebdomadaires. Mais vous pouvez aussi en trouver dans les foires ou encore dans les boucheries spécialisées et parfois même dans les supermarchés. Mais dans les supermarchés, vous devez acheter la viande au poids. Généralement, c’est un plat qui n’est pas encore préparé. Vous devez alors acheter en plus de la viande : de l’ail, du foie et de la peau croustillante.

Une réflexion au sujet de « Les spécialités culinaires de la Toscane »

  1. Je suis une grande gourmande et j’ai vraiment adoré cet article. J’espère que j’aurai la chance de suivre tes pas pour manger rapidement toutes ces délicieuses choses. En passant, merci beaucoup pour le partage.

Répondre à Carla T. Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *